Un petit embout de contact facilite le diagnostic

Dermatoscopie en cas de lésions cutanées entre les doigts et les orteils

Le dermatoscope est considéré comme l’outil le plus important du dermatologue et on ne peut plus s’en passer pour évaluer de manière fiable les dermatoses pigmentaires et non pigmentaires, telles que les nævus cellulaires et les mélanomes dans le cadre du dépistage du cancer de la peau. Mais le dermatoscope permet également de détecter certaines autres modifications cutanées comme les verrues épineuses, les glandes sébacées hyperthrophiques ou une infestation de gale. Cependant, le dermatoscope ne permet pas toujours d’atteindre facilement les zones suspectes. Dans l’espace interdigital, l’espace interorteil, l’oreille, l’angle de l’œil et les ailes du nez, le diagnostiqueur ne peut souvent pas s’approcher suffisamment avec le microscope à lumière réfléchie en mode contact pour examiner suffisamment les zones cutanées.

Dans de tels cas, un embout de contact plus petit, comme celui disponible pour le dermatoscope HEINE DELTAone ou le DELTA 30 s’impose. L’embout optique étroit repose bien sur la peau dans les parties du corps de forme concave et permet donc également la dermatoscopie à cet endroit.

Les lésions entre les orteils notamment, sont presque impossibles à examiner avec le dermatoscope normal en mode contact. Mais ici également, l’on trouve souvent des dermatoses pigmentaires comme les nævi mélanocytaires qui doivent être examinées. Les verrues vulgaires (verrues plantaires) qui aiment également se développer sur les côtés des orteils, peuvent aussi être différenciées des corps étrangers intradermaux ou des cors (clavi) à l’aide du dermatoscope avec un petit embout.

Examens dermatoscopiques du visage

Un examen détaillé des zones exposées du visage – sur les ailes du nez ou en rétro-auriculaire, dans la zone du pavillon de l’oreille et dans le conduit auditif externe visible – peut également être très bien réalisé avec un petit embout de dermatoscopie. Les dermatologues y observent souvent, sur une peau endommagée par le soleil, des cancers cutanés blancs, comme les carcinomes basocellulaires, ou des lésions précancéreuses du cancer cutané blanc, dont font partie les kératoses actiniques.

Les modifications cutanées purement esthétiques telles que les glandes sébacées hypertrophiques, les xanthélasmas ou les Milia apparaissent souvent sur le front ou au centre du visage, comme dans le coin interne des yeux, sur les paupières ou dans la zone du nez. Même pour ces localisations parfois difficiles à examiner avec un dermatoscope standard, un embout de dermatoscope plus petit et adapté est très utile. D’autant plus que ces lésions cutanées peuvent ressembler cliniquement à un carcinome basocellulaire et que ce cancer blanc de la peau apparaît également volontiers sur les ailes du nez ou le coin interne des yeux.

Scabies : sur les traces de la gale

Des papules rouges qui démangent, des vésicules et des traces de grattage sont le signe d’une infection par des acariens de la gale. Ces minuscules arachnides, qui creusent sous la peau des galeries coudées de 0,5 à 2 millimètres de large, se nichent volontiers dans les espaces entre les doigts ou dans le nombril. Ici, un diagnostic fiable est réalisé à l’aide d’un petit embout de contact en contact direct avec la peau et un liquide d’immersion. Il est ainsi possible de distinguer de manière fiable une infestation par des acariens de la gale d’autres tableaux cliniques, comme l’eczéma dans le cadre d’une dermatite atopique.

Le liquide d’immersion aide à établir le diagnostic

L’utilisation d’un liquide d’immersion est particulièrement recommandée en mode d’examen non polarisé. Il permet de mieux guider la lumière du dermatoscope sur la peau et de rendre plus visibles les structures profondes de la peau. Le liquide d’immersion compense les différences entre la peau et la plaque de contact, ce qui permet d’obtenir une image plus uniforme sans inclusions d’air gênantes. En effet, avec la petite plaque de contact, une inclusion d’air plus importante peut être très gênante et rendre le diagnostic plus difficile.

Certains fabricants de dermatoscopes proposent des disques de contact plus petits comme accessoires optionnels. HEINE Optotechnik propose un tel embout de contact comme accessoire dans sa gamme pour ses dermatoscopes à optique de précision DELTA 30 et DELTAone. Le diamètre de ce petit embout n’est que de 8 millimètres. Il est facile et rapide à monter au lieu de l’optique normale par un mouvement de torsion et de serrage.

Question rapide. Une aide précieuse.

Nous souhaitons adapter notre site web encore mieux à nos visiteurs. 
Veuillez indiquer votre domaine d'activité:

Les informations que je fournis seront considérées comme confidentielles et traitées conformément à la politique de confidentialité respect de la vie privée.